vendredi 20 juin 2014

Vario GPS sur Taranis en vol.

Je poursuis la mise au point de la version 2 du vario. Les résultats sont bons, il est plus sensible et surtout beaucoup plus rapide. Si la différence n'est pas visible sur un gros planeur a l'inertie important, sur le petit soarus 1600 l'amélioration est très sensible. L'affichage sur la Taranis et surtout la sortie sonore du vario, les prononciations du vario et de l'altitude sont excellentes. Prochaine étape, la modification du circuit pour accueillir une puce GPS d'une autre marque ; l'actuelle n'est plus référencée par les distributeurs courants, victime de son succès ?
Le résultat sera le même sur une radio Jeti puisqu'il suffit de modifier le choix du protocole sur la carte SD du vario pour le passer du mode FrSky au mode Jeti..
Il est aussi possible de brancher une compensation classique à l'inverse du vario Jeti dont la compensation doit être compliquée à réaliser, se reposant sur le capteur de vitesse air.






  

dimanche 27 avril 2014

Vario-GPS GlideByWire sur FrSky Taranis

Après l'intégration du protocole JETI, c'est au tour du protocole FrSky. J'ai aussi retravaillé le vario pour que celui-ci soit aussi plus réactif. Au lieu de traiter le capteur de pression sur une des entrées du convertisseur 24 bits, celui-ci est traité avec une série d'ampli-op, filtré, et converti dans le micro-contrôleur pour être à nouveau filtré et moyenné. Le nombre d'échantillons est décuplé et la réactivité est très bonne. L'affichage sur la radio ne souffre d'aucun décalage notable, il doit être d'une centaine de millisecondes. Il fallait au minimum une demi seconde sur la première version.

  On peut regretter que le protocole FrSky ne prévoit pas pour l'instant l'affichage de la vitesse air que j'inclue dans les données. La vitesse air est donc pour l'instant envoyée à la place de la vitesse sol (GPS) moins pertinente pour un planeur.
video

video

jeudi 12 septembre 2013

Vario-GPS sur Jeti DC16

Finallemement le fonctionement du vario sur l'ensemble Jeti DC16 / RXjeti :


Petite vidéo de la réaction du vario et de l'alarme de celui-ci gérée par la radio.

video




En vrac, le récepteur radio jeti avec mon vario-GPS. Le mini oscilloscope pour visualiser les signaux de la trame des données.

L'écran de la DC16 avec l'affichage du vario GlideByWire en haut à gauche, température à droite,
QFE la hauteur et enfin la vitesse air en bas à droite.

Le processus de découverte des grandeurs barométriques fournis par ma carte.





dimanche 18 août 2013

Vols à Poliénas (38)

C'est au pied du Vercors que j'ai pu pour la première fois être initié au remorquage. C'est ce remorqueur qui toute l'après midi fit de nombreux heureux avec Fred ;-) aux commandes.


Pour ce premier remorquage réussit (le premier s'est soldé par un largage prématuré au sol), pas de fioriture, monté quasi verticale !
ici le roulage et la sortie du charriot :

(A noter le tube Pitot sur la dérive et la sonde de compensation du vario derrière le pilote.)
Les deux vols on été enregistrés :



Presque 20 m/s en pointe pendant le remorquage, ouch ! 15 m/s en moyenne, un remorqueur taillé pour les grosses machines. Le vent de sud ce jour là a complètement ramolli l'atmosphère, très peu de thermiques marqués, petit gain d'altitude...Malheureusement, le bluetooth permettant la transmission au sol en temps réel sur mon smartphone s'est déconnecté du fait d'un fil coupé dans ma radio, aussi je n'ai pas pu bénéficier du vario, ce qui m’aurait permis de rester plus longtemps en vol.
Le deuxième vol plus tard dans l'après midi :

Montée moins violente et de l'air laminaire...
Enfin merci à Pascal pour les fabuleuses photos de cette journée :
https://picasaweb.google.com/101967806572545845393/RemorquagePolienasAout2013#




dimanche 7 juillet 2013

Protocole JETIbox EX ça marche.

L'affichage sur JETIbox une fois l'implantation du protocole terminée.
En mode protocole V2 :
En haut à gauche IAS pour "indicated air speed" ou vitesse air indiquée. C'est la conversion de la différence de pression entre la prise statique et la pression de l'impact de l'air sur le tube Pitot.
En haut à droite la température, le capteur étant déporté de la carte électronique, il mesure réellement la température de l'air et pas celle du circuit.
En bas à gauche, le vario instantané en m/s. Le module envoi aussi des alarmes sonores à la jetibox pour gérer le son du vario en positif et négatif.
En bas à droite, la hauteur par rapport au sol. Le zéro étant pris au démarrage du module.  


En protocole V1 :
La jetibox est ici en mode terminal, contrairement au mode ci-dessus il n'est pas possible de modifier l'apparence des données et la façon dont elles peuvent être affichées.



samedi 29 juin 2013

Après l'adaptation aux radios FrSky, le tour de JETI. Le module génère des trames sur sa sortie liaison série compatible avec le protocole EX de JETI, soit le protocole de version 2 permettant l'affichage et le traitement des données en synthèse vocale en autres.

L'affichage en version 1 du protocole. Le JETIbox est alors un simple terminal :



L'affichage (encore incomplet) de la version 2 :


Il manque l'incrustation des unités mesurées ainsi que leur nom.


lundi 17 septembre 2012

Course de vitesse sur circuit - Android et FrSky

Quelques captures d'écran qui montrent la mise en place d'une course de vitesse sur circuit. Le circuit est définit par des points de virages que l'on pose sur la carte. Chaque point peut être éditer. Un point de virage se définit par :

  • une altitude minimum et maximum
  • une fenêtre de temps après le top départ en minute
  • le rayon du point de virage.
D'abord la pose, par un simple "tap" sur la carte. Chaque point posé peut être déplacé ou effacé avant l'édition et le lancement de la course.

Après appui sur la touche menu.
Create TP pour poser un point de virage.
La distance entre les points est donnée.
Edition et base de données de points 
Edition de la course avec en dessous les points de virage la constituant.
Plusieurs tours possibles avec "laps number". 13h24 est l'heure d'ouverture de la grille de départ, soit le TP1.

Pour ce familiariser avec le logiciel et le module de course un simulateur très primaire est inclut. On tourne, monte ou descend en inclinant le smartphone :

 W:1:52 La porte de départ est ouverte depuis plus d'une minute.
 R:00:01 C'est parti vers le TP2 !
 TP2 fanchi !
 F:02:39 F pour "Finish", distance 789m a la vitesse moyenne de 14.4 km/h
Le petit bonhomme en jaune figure le pilote dont la position GPS est donnée par le smartphone. La distance avec le modèle est donnée au dessus de la température de l'air à gauche.